Home La Faune Mammifères

 

LES MAMMIFERES


Le sanglier, u cignale

Le sanglier, u cignale  Le sanglier, u cignale  Le sanglier, u cignale

 

 

Bien que le plus gros des animaux sauvages de l'île de beauté, le sanglier corse est plus petit que son homologue continental. Son corps est de forme ovale et non cylindrique comme le cochon et malgré sa tête volumineuse, il est également plus court et plus trapu que le cochon.

"Ce sont des cochons sauvages ?"

"Non ! Des sangliers domestiques !"

 

 

barorng

 

Le cochon corse,  u porcu 

Le cochon corse, u porcu  Le cochon corse, u porcu  Le cochon corse, u porcu

 

 

Généralement, Le porc insulaire reste dehors, hiver comme été. C'est un grand amateur de châtaignes de sous-bois. A pieds, à vélo ou à bicyclette vous serez appelés à croiser souvent l'animal. La plus grande prudence est de rigueur si vous avez de la nourriture avec vous, ils sont très gourmands et pas toujours très sélectifs donc gare aux doigts.

 

 

barorng

 

Le mouflon corse,  a Muvra

Le mouflon Corse  Le mouflon Corse  Le mouflon Corse

 

 

Le mouflon corse est une espèce endémique à la Corse. Il faut être patient pour en apercevoir, les mouflons se réfugiant dans les montagnes, notamment dans les réserves du CINTO et de BAVELLA Actuellement, le cheptel est estimé à environ 500 têtes. Selon Vigne (1992), l'espèce n'était pas présente en Corse avant le néolithique et le Mouflon corse devrait donc être considéré comme un mouton (domestiqué à partir de divers groupes géographiques de Mouflon sauvage et/ou Argali) importé par l'Homme en Corse et en Sardaigne puis retourné à l'état sauvage (processus de marronnage).Il aurait par ce biais réacquis un phénotype plus proche de ses lointains cousins sauvages. En outre, le genre Ovis a fait l'objet en Méditerranée de nombreuses hybridations entre souches autochtones et allochtones et a extrêmement compliqué une taxonomie qui devrait ne reconnaître finalement qu'une seule espèce avec des variétés Argali et « issue d'Argali » d'une part et des variétés « domestiques » et issue de domestique d'autre part. Il a été introduit dans les Pyrénées et les Cévennes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale car le Mouflon sauvage y avait disparu.
Il s'est très bien acclimaté en particulier dans le massif du Carlit et alentours (partie orientale de la chaîne) .Le mouflon a été introduit dans les Alpes en 1949, ou il s'est implanté avec succès,puisque les mouflons des Alpes sont aujourd'hui beaucoup plus nombreux (une dizaine de milliers) qu'en Corse.

 

 

barorng

 

Le hérisson,  u ricciu

Le hérisson  Le hérisson  Le hérisson

 

 

Le hérisson est de grande taille pour un insectivore. Son corps est massif, sans cou ; la tête est néanmoins assez bien distincte du corps. Le museau est pointu. Les oreilles sont nettement visibles, courtes et arrondies. Les yeux sont assez petits. Le dessus du corps est recouvert de piquants (au moins 5000 chez l'adulte), jaunâtres à la base et à l'extrémité, brun foncé au milieu. Les poils de la tête et du ventre sont de couleur brunâtre ou jaunâtre. Le pelage ventral est clairsemé. Les sujets du sud de l'Europe ont une coloration générale claire. Les doigts sont munis de griffes. Les jeunes ont des piquants clairs implantés dans la peau rosée qui transparaît. La femelle a cinq paires de mamelles.

 

 

barorng

 

Le chien corse,  u ghjacaru 

Le Chien Corse  Le Chien Corse

 

 

Le chien corse "Cursinu" est présent sur l'île (Corse) depuis le 16ème siècle.
Chien de berger primitif, il accompagnait les troupeaux, gardait la bergerie et la maison du maître.
A l'ordre il prenait les bêtes ou courait le gibier. A l'occasion on en fait un chien guerrier.
Cette polyvalence et son insularité en font un chien particulier, il est aujourd'hui utilisé le plus souvent pour la chasse au sanglier.Son nom "Cursinu" (qui veut dire chien corse ou provenant de chien corse) véritable invention du langage populaire traduit l'apport des différents courants de sang qui a façonné le type morphologique actuel.

 

 

barorng

 

La chèvre Corse Capra Corsa

Paroles d’éleveurs : l’avenir c’est de durer...

"Tous les enfants de Corse ont bu de ce lait !... Même ceux qui ont pris le goût des bons cognacs aux colonies... La chèvre corse, elle nous a tout donné. Le lait et la viande, bien sûr... mais aussi les couvertures, les cordes... Ceux qui la dénigrent aujourd’hui ou qui la remplacent par des bêtes du continent feraient bien de s’en rappeler... Même la corne pour les couteaux..."


La Chèvre Corse    La Chèvre Corse  La Chèvre Corse

 

 

Par son maillage territorial ancestral, l’élevage caprin a eu de tout temps une action de gestion sur l’environnement. La chèvre corse dont la robustesse, l’allure, la diversité des couleurs (cuddarata, ciriata, muvrata …) sont bien spécifiques, est un animal laitier caractérisé par sa rusticité et son aptitude à valoriser les terrains difficiles. «Depuis toujours la chèvre corse a donné son lait, son poil pour les manteaux (u pilonu) et les cordes (a funa), jusqu’à ses cornes pour les couteaux et les instruments de musique (a pivana)».

 

 

barorng

 

La chauve-souris,  Topupinnutu, Saccupinnutu 

La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris

 

 

Parmi les nombreuses espèces de chauves-souris présentes en Corse, on remarquera une association d’espèces très originale. En effet, la Corse héberge la plus petite chauve-souris d’Europe, la Pipistrelle commune, mais également la plus grande et la plus rare, la Grande Noctule !...
De même, la Corse est la seule région française où l’on rencontre le Murin du Maghreb, une espèce cavernicole nouvellement décrite en 2000 (Castella et al., 2000 ; Beuneux, 2004).

 

 

barorng

 

Le cerf de Corse,  u cervu

 Le cerf de Corse   Le cerf de Corse   Le cerf de Corse  

 

 

Cerf élaphe de Corse.
Le cerf de Corse se distingue du cerf continental par sa taille plus réduite.
Il s'est adapté à un climat méditerranéen avec peu d'enneigement et une période de sécheresse estivale importante. Il vit dans le maquis et se nourrit de végétaux ligneux ou semi-ligneux comme le cytise, l'arbousier, d'herbacées et graminées légumineuses comme l'avoine, de fruits comme les glands, ou bien de châtaignes.

 

barorng

 

La belette,  a bellula

La Belette  La Belette  La Belette   

 

 

La belette ou belette pygmée est le plus petit mammifère de la famille des mustélidés. C'est le plus petit mammifère carnassier d'Europe environ 20 cm pour une centaine de grammes seulement. Son dos est brun/jaune-roux et son ventre blanc, en hiver sa fourrure s'éclaircit dans les régions nordiques. La belette peut facilement être confondue avec une hermine qui est cependant un peu plus grosse et la limite des couleurs est moins nette et plus irrégulière chez la belette que chez l’hermine. Seul carnivore corse de la famille des Mustélidés, fréquente mais particulièrement difficile à observer. Elle circule souvent le long des murets de propriétés.

 

barorng

 

L'âne corse,  sumeru, àsinu

Ane Corse  Ane Corse  Ane Corse 

 

 

L'âne a toujours été très présent dans l'île de Beauté ; son assistance était effectivement très utile, bâté, attelé ou monté, dans les carrières de pierre, pour les travaux agricoles dans les endroits les plus escarpés, pour relier les hameaux éloignés ou se rendre sur les exploitations agricoles éparses.
Son rôle était aussi d'importance pour la production de mules et mulets, particulièrement bien adaptés dans cette région accidentée. Il était également très apprécié par les charcutiers qui se servaient de sa viande pour la fabrication de saucissons...
Vers le XVIlle siècle, l'âne corse était de petite taille, ne dépassant pas 98cm et sa robe était grisâtre, parfois noire. Par la suite, une taille supérieure a été recherchée grâce à des croisements avec des ânes catalans. Le petit âne gris corse commençait alors à devenir plus rare. Aujourd'hui, l'âne corse est encore bien présent sur l'île et se décline en deux types, le noir aux origines catalanes et le gris bien clair, issu de son ancêtre, pur Corse. Le premier affiche une taille d'environ 1,24 m tandis que le second voisine autour de 1,17 m. Son utilisation actuelle passe par la randonnée ou bâté, il transporte allègrement les bagages de deux ou trois personnes ou les enfants des randonneurs.

 

barorng

 

La vache, le taureau et le veau corse, a vaca, u toru, u vitellu

La vache corse  La vache corse  La vache corse  La vache corse

 

Attention, la vache corse vaque en semi-liberté sur les routes et les chemins voir les plages.
Ce qui peut ressembler à du folklore est pourtant un réel fléau donc prudence sur nos routes.


La race corse appartient au rameau Brune de l'Atlas essentiellement présente en Afrique du Nord. Les principales populations européennes se répartissent entre le Portugal, l'Espagne, la France, la Croatie et la Turquie. La race corse est la seule représentante de ce rameau en France.

 

barorng

le cachalot  capudogliu

Physeter macrocephalus 

 

le cachalot, capudogliu le cachalot, capudogliu le cachalot, capudogliu


Classification du Cachalot :
Règne : Animal
Embranchement : Chordé vertébré
Classe : Mammifère placentaire
Ordre : Cétartiodactyle cétacé odontocète
Famille : Physétéridé .
Genre : Physeter
Espèce : macrocephalus Caractéristiques physiques du Cachalot :Taille : 20 m, Il peut mesurer jusqu'à 20 m de long, mais généralement les mâles mesurent 16 à 18 m de long contre 12 à 14 m pour les femelles. La nageoire caudale mesure jusqu'à 4 m de long.Poids : 50000 kg, Les mâles pèsent jusqu'à 50 tonnes et les femelles jusqu'à 25 tonnes. Longévité : Sa longévité est d'environ 70 ans. Le cachalot peut plonger en apnée durant 30 à 110 minutes pour chasser. Les cétacés de grande taille (15m et plus) sont souvent confondus et connus par le public sous le nom de "cachalots"en corse "capudogliu". Le mot "baleine" n'apparait pas chez les pecheurs corses, alors que les cachalots ne constituent que 3.5% des observations de grands cétacés autour de la Corse. (http://cari.corse.free.fr/crbst_4.html... pour en savoir plus)