Home La Faune Oiseaux

LES OISEAUX

 

 

 

 


Le Merle noir  una merula 

 

Le Merle noir  Le Merle noir  Le Merle noir

 

Le merle noir adulte mâle a le plumage entièrement noir de jais, avec le cercle oculaire et le bec jaune-orangé contrastant avec la couleur noire unie. Les yeux, les pattes et les doigts sont noirs.
La femelle est plus brune que le mâle, avec la gorge et la poitrine brun clair. Elle a souvent le bec de deux couleurs (noirâtre et jaune pâle), et un cercle oculaire brun clair. Les yeux, les pattes et les doigts sont brun foncé.

 

barorng

 

Le Merle bleu  A Merula Turchina 

 

Le Merle bleu  Le Merle bleu

 

Le merle bleu est un nicheur sédentaire bien représenté en corse, il fréquente les parois rocheuses dénudées ou de végétation rase depuis le littoral jusqu'à 1800 m d’altitude. On retrouve plus fréquemment le merle bleu sur les côtes rocheuses et plus particulièrement sur la côte occidentale et dans le cap corse. Le merle bleu remonte sur certains versant ensoleillés, jusqu'à la limite inférieure de l’étage subalpin. Le merle bleu descend en hiver vers le littoral, ce qui explique sans doute sa présence dans les villes et certains villages. En revanche le merle bleu est absent des massifs forestiers et des cultures, mais niche sur certains îlots comme Lavezzi ou bien encore les Sanguinaires.

 

barorng

 

Milan royal  filanciu

 

Le Milan Royal  Le Milan Royal  Le Milan Royal  Le Milan Royal

 

Le milan royal arbore un plumage châtain-roux, avec la tête blanchâtre rayée. Le corps est gracile, les ailes étroites, la queue profondément échancrée. La femelle est un peu plus claire. Le dessus est brun noir roussâtre prolongé par deux longues ailes étroites dont les extrémités digitées sont noires. Vu d'en dessous, la milan royal présente une « main » blanche sous les ailes. La queue rousse et très échancrée permet de grandes qualités dans la navigation et les changements de direction. La poitrine et l'abdomen brun-roux sont finement rayés de noir. La base du bec et le tour des yeux sont jaunes, ainsi que les pattes. Les iris sont ambrés et procurent une vue excellente, près de huit fois supérieure à la moyenne humaine.

 

barorng

 

Le martinet noir  sbiru, sbirulu 

 

Le martinet noir  Le martinet noir

 

profil en fer à cheval. Même dans son vol bas et rapide, ses ailes sont toujours tendues, jamais fléchies. En vol, il paraît avoir une tête courte et une queue relativement longue. Il a une queue fourchue souvent fermée. Le plumage de l'adulte est brun très foncé, presque noir à contre jour. Sous une bonne lumière, sa gorge se révèle claire. Les jeunes sont sensiblement différents des adultes : leur gorge est plus pâle et les plumes du dessus sont bordées de clair. Confusion possible avec : hirondelles et autres martinets. le martinet peut atteindre des vitesses de 140 km/h et passe sa vie entière à voler. Il ne se trouve à terre qu'exceptionnellement et, bien sûr, après l'éclosion et au moment de la ponte. Sa vitesse en fait l'un des animaux les plus rapides. Extrêmement précis, il est capable d'entrer dans un petit trou de mur, où il a installé son nid, sans diminuer son allure.

 

barorng

 

La linotte  acella liscia, acella scema 

 

La Linotte  La Linotte  La Linotte

 

La notoriété de la linotte s'arrête à son seul nom... Peu de gens connaissent l'aspect de ce fringille couleur de terre, très mimétique sur le sol où il passe le plus clair de son temps à la recherche de sa nourriture. La mue de printemps fait cependant perdre au mâle la discrétion de son plumage hivernal. Le front et la poitrine deviennent rouge écarlate, et il lance alors, perché bien en vue, son gazouillis mélodieux et désordonné.

 

barorng

 

L'Aigle Royal  l'Altagna 

 

L'aigle royal  L'aigle royal  L'aigle royal

 

L’aigle royal est un rapace diurne. En corse il se situe le long de la chaîne centrale, dans le cap corse et aussi en Castagniccia. La population des ces rapaces est estimée à une trentaine de couples en corse. Avec une envergure impressionnante pouvant aller jusqu'à 2.50 mètres, l’aigle royal possède un régime alimentaire varié. Il se nourrit d’animaux de petite taille tels que des reptiles, des oiseaux voire quelques fois des charognes, l’aigle royal est également capable de consommer des mammifères de taille moyenne comme le renard.

 

barorng

 

Le faucon pèlerin  U Falcu

 

Le faucon Pèlerin  Le faucon Pèlerin  Le faucon Pèlerin

 

Le Faucon pèlerin ( U Falcu)Nicheur dans les falaises maritimes et les vallées encaissées de l'intérieur, jusqu'à 1700 m d'altitude, il n'est pas rare de voir ce puissant faucon en chasse au-dessus des plus hautes cimes. A l'affût des chocards (oiseaux ressemblant à des corbeaux), dont  il est en corse le principal prédateur, Il gratifie les observateurs de ses prouesses aériennes. Sa silhouette typique, son vol aux battements d'ailes saccadés et rapides, ainsi que sa couleur grise sont les principaux critères d'identification.

 

http://www.oiseaux.net/

 

barorng

 

L'épervier stantarolu, falchettu, bizzagru 

 

L'épervier  L'épervier  L'épervier  L'épervier

 

Appartenant à la famille des accipitridés, il présente l’allure d’un petit autour. Ses ailes sont larges,courtes et arrondies. Sa queue est longue et sa tête assez petite. Le dimorphisme sexuel est accentué : le mâle a la taille du Faucon crécerelle Falco tinnunculus avec le dos d’un gris bleuté. Sa tête présente les côtés roussâtres et il est également finement barré de brun-roux de la poitrine au ventre. La femelle est un peu plus grande, avec le dos gris présentant des nuances brunes. D’une longueur comprise entre 31 et 38 cm et d’une envergure entre 60 et 80 cm, le poids de la femelle (210-280 g) est en moyenne supérieur de 100 g à celui du mâle. Le dessous de son plumage est également finement barré, mais de gris brunâtre. Par rapport au mâle, elle présente un sourcil clair bien mis en évidence et, en outre, possède un vol plus stable. Le juvénile a, quant à lui, un plumage brun foncé dessus avec des nuances roussâtres. En vol, on peut remarquer d’assez près le bord antérieur de ses ailes de coloration brun-roux. Les barres de sa poitrine et de son ventre sont plus larges et irrégulières. L’Épervier d’Europe acquiert son plumage d’adulte à l’âge de deux ans. Quel que soit son âge, l’iris de l’œil est jaune alors que l’Autour des palombes Accipiter gentilis adulte l'a orangé.

 

barorng

 

La Fauvette  Capinera 

 

La Fauvette, Capinera

 

Le mâle a une calotte noire luisante, le dessus grisâtre, les côtés de la tête et le dessous gris cendré. La femelle a la calotte brun-roux. Les jeunes ressemblent aux femelles mais ils ont une calotte plus terne et plus brune.

 

barorng

 

La Mésange Noire Ciattola nera, Capinera salvatica

 

La mésange noire  La mésange noire

 

La mésange noire, la plus petite des mésanges, a un plumage caractéristique : sa tête est noire avec des joues blanches et une tache blanche sur la nuque. La partie supérieure de son corps est gris olivâtre. La partie inférieure est assez claire avec une nuance chamois rosé sur les flancs et elle a deux bandes alaires blanches visibles.

Chant : La Mésange noire zinzinule.

 

barorng

 

Rouge-gorge pettirossu, pittirossu nourri par l'épicerie "A STRETTA" à SPELONCATO

Rouge-gorge en corse pettirossu Rouge-gorge en corse pettirossu Rouge-gorge en corse pettirossu

 

Erithacus rubecula

Identification :

Le rouge-gorge familier est un oiseau particulièrement territorial et sa présence au jardin est source de joies et d’observations intéressantes.
Mâle et femelle sont semblables. La calotte, la nuque, et les parties supérieures, y compris les ailes et la queue sont d’un brun doux et uni. On distingue une barre alaire chamoisée très fine et pas toujours distincte.

La face, la gorge et la poitrine sont d’un rouge orangé éclatant et bordé de gris sauf sur le front. Les parties inférieures sont plutôt blanchâtres avec les flancs brun-roux pâle.
Le bec fin est de couleur sombre. Les yeux sont brun foncé. Les pattes très fines sont brun rosâtre.
Le juvénile est entièrement brun, avec le plumage tacheté de brun plus clair. Les parties inférieures sont plus claires et mouchetées de beige ou de brun clair. La tache rouge orangé est absente, et n’apparaîtra qu’après la première mue, deux mois plus tard environ.   

 

La femelle et le mâle sont en tout point pareils ce qui les rend difficiles à distinguer.
Le juvénile a les parties inférieures densément tachetées de brun. Jusqu'à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l'adulte.Le rouge-gorge se nourrit essentiellement d'insectes, de larves, de vers, de mille-pattes, araignées, cloportes, papillons, chenilles, perce-oreilles, fourmis mais aussi de limaces et d’escargots.Cet oiseau a une particularité : il ne supporte pas que ses congénères empiètent sur son territoire. Pour défendre son royaume, il peut combattre jusqu’à la mort !

 

barorng

Balbuzard pêcheur Alpana, falcu di fiume, perghjornu, alpaghjena

 

Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume

  Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume                       

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli


Nom latin : Pandion haliaetus                                                 

Nom commun : aigle pêcheur,balbuzard pêcheur  
Nom corse : Alpana

Poids : 1,1 à 2 kg

Longévité : 32 ans maxi

Incubation des œufs : 40 jours

Le balbuzard  appartient à l’ordre des
falconiformes et à la famille des pandionidés.
C’est un oiseau très particulier de par son mode d’alimentation. Il est le seul représentant de sa famille. C’est un oiseau chasseur et carnivore. Il possède un bec crochu, des pattes munies de serres.

Le balbuzard  présente en vol de longues ailes étroites. Sa taille varie entre 50 et 65 cm pour une envergure de 1,50 à 1,80 m. Il se caractérise par une différence de couleur dans son plumage : le dessous est blanc pur plus ou moins marqué par une bande pectorale  sombre et le dessus est brun noirâtre. La tête est blanche avec une barre noirâtre qui va de la base du bec jusqu’aux épaules en passant par l’œil. La gorge est blanche rayée de marron.En vol le dessous des ailes apparaît de couleur claire, finement rayé de sombre. Sa queue est assez courte et barrée de bandes brunâtres. Ses yeux sont jaunes.


barorng

Cormoran de Desmarest  Marangone ciuffutu, merangone, margone ciuffutu, mergone


  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,

Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli

 

Nom latin : Phalacrocorax a. desmarestii

Nom commun : Le cormoran huppé de Desmarest

Taille : 65-80 cm
Envergure : 135 - 170 cm
Poids : 1700 – 2300 g

Le cormoran huppé de Desmarest est une sous-espèce endémique de la Méditerranée et de la mer Noire. Il se distingue de la sous espèce présente en Atlantique (forme nominale) par sa taille un peu plus petite, son bec plus long, sa huppe plus courte et la couleur beaucoup plus claire du plumage des juvéniles.
Les juvéniles de cette sous-espèce ont un ventre très clair, presque blanc.
Il fréquente les îles et les côtes de la Méditerranée et de la mer Noire. Comme la sous-espèce atlantique, son habitat est essentiellement côtier et il est rarement rencontré au delà des limites du plateau continental. En France, ce cormoran niche en Corse et, depuis 2000, sur les côtes du Midi dans l’archipel de Riou. Les principales colonies sont situées sur des îlots et localement dans des falaises continentales ou des grandes îles.

 

barorng


 

 Le Goéland d'Audouin  Gabbianu corsu

 

 

Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli

Nom latin : Larus audouinii

Nom commun: Goéland d'Audouin

Taille 48-52 cm
Envergure. 127-138 cm
Poids 550-800 g
Habitat:Niche sur de petites îles, hiverne en haute mer ;
 il est plus pélagique que le Goéland argenté.Cet oiseau rare est typiquement méditerranéen.
Sédentaire ;niche en quelques points de Méditerranée ; il hiverne près des sites de nidification ou migre le long de la côte marocaine jusqu'en Afrique de l'Ouest.
Les immatures partent fin juillet-août, les adultes en septembre-octobre.
Il ressemble à un petit Goéland argenté,avec des ailes étroites, pattes gris-vert foncé, bec rouge barré de noir dans sa partie subterminale et noir et jaune à la pointe.
En vol, peu de blanc sur l'extrémité noire des primaires et l'aile paraît plus foncée que chez les autres goélands.
Juvénile : ressemble à celuidu Goéland brun par son manteau brun noirâtre frangé de beige pâle;tête, cou et poitrine uniformément gris, queue noire avec sous-caudales blanches, face inférieure de l'aile barrée de sombre régulièrement. Au cours de la croissance le bec évolue de l'olivâtre au vert jaunâtre puis au rouge.
Source:http://www.oiseaux-europe.com


 

barorng

 

 Geai des chênes Ghjandaghja

 

Geai des chênes en corse Ghjandaghja Geai des chênes en corse Ghjandaghja Geai des chênes en corse Ghjandaghja

 

Garrulus glandarius

Ordre : Passériformes

Famille : Corvidés

 

Biométrie :

Taille : 34 cm
Envergure : 45 à 55 cm. Déployées, ses ailes révèlent des marques blanches et bleues.
Poids : 140 à 190 g

Longévité : 18 ans

Chant : Le Geai des chênes cageole, cajacte, cajole, cocarde, frigulote, fringote, gajole.capable d'imiter habilement la voix d'autres animaux, comme la buse ou meme le chat.

Habitat : Il a une prédilection pour les forêts de feuillus. On peut aussi l'apercevoir dans les prairies, les jardins proches des habitations. Les geais des chênes fréquentent les montagnes moyennes jusqu'à 1400 m d'altitude. Comme l'ensemble des corvidés, le geai est omnivore. Près de 50% de son alimentation est constituée de Glands (qu'il cache en automne pour l'hiver.); Les fruits forestiers, les fruits cultivés, les graines de céréales constituent une partie non négligeable de son menu. Néanmoins, c'est également un prédateur qui chasse lézards et campagnols et s'attaque aux couvées (oeufs et oisillons) des petits passereaux.

 

 

 

barorng