Home

Banniere 600x60 renard

 

LA FAUNE

 

Un petit aperçu de la faune présente sur notre Ile et un rappel au bon sens de chacun...

 

Nous sommes locataires de cette terre, alors essayons de la respecter au mieux :

 

• Pour aller à l'étranger mais aussi lors de vos déplacements en France, ne manquez pas de vous munir du carnet de santé de votre animal domestique.
Dans tous les cas, informez-vous auprès de la compagnie des vaccins et formalités exigés à l'arrivée. Un vaccin antirabique de plus d'un mois et de moins d'un an et un numéro de tatouage sont obligatoires pour faire débarquer un animal en Corse..

 

• Soyez très prudents sur nos routes les animaux sont très (trop) souvent en divagation.

 

• Nourrir les cochons "semi-domestiques" peut s'avérer dangereux .Face à l'extrême gourmandise de notre "future charcuterie" veillez à bien faire attention aux morsures, involontaires, mais néanmoins très douloureuses :-(

 

Le parc naturel régional de la corse reste une source riche de conseils, n'hésitez pas à visiter leur site à cette adresse :

 

http://www.parc-naturel-corse.com/presentation/

 

testa-mora



 

 

LES REPTILES ET AMPHIBIENS

 

Je n'ai pas eu la chance de prendre toutes ces photos moi même, elles ont été glanées sur le net. vous trouverez sur la page "partenaires" tous les sites qui ont contribués plus ou moins directement à la constitution de ces pages. Si le moindre problème de copyright se posait, veuillez me faire un mail .Merci en tous cas à tous les passionnés de notre si belle Ile.

barorng

 

La couleuvre verte et jaune (Coluber Viridiflavus)

couleuvre verte et jaune (Coluber Viridiflavus)  couleuvre verte et jaune (Coluber Viridiflavus)


En Corse, elle est souvent de couleur sombre et elle occupe presque tous les milieux.
Abondante autour des habitations, dans les friches, les cultures et les zones pâturées ainsi que les secteurs marécageux de la côte orientale ; elle ne présente aucun danger pour l'homme.

Cette belle couleuvre se caractérise par un corps long et fin, peint de couleurs vives. Dans certaines régions, on la surnomme « fouet » car sa queue est effilée et représente environ un tiers de la longueur de son corps. En moyenne, cette couleuvre mesure entre 1,20 et 1,50 m mais peut atteindre 1,80 m.

Diurne, elle est généralement terricole mais grimpe bien sur les buissons ou les rochers. Très rapide et souple, elle réagit vivement au moindre danger.
 

barorng

La couleuvre à collier de Corse (Natrix corsa)

couleuvre à collier de Corse (Natrix corsa)  couleuvre à collier de Corse (Natrix corsa)


Cette espèce se caractérise par une absence de collier, des motifs noirs originaux surtout au niveau de la tête et une petite taille. Elle fréquente les marais côtiers, les plans d'eau plus ou moins limpides ou même saumâtres et la plupart des cours d'eau. Elle est totalement inoffensive.

barorng

La tarente, U luciartone 

La tarente, U luciartone    La tarente, U luciartone


Abondante en Castagniccia et en Balagne dans les fissures de rochers les vieux murs des habitations. Ce gecko nocturne prend des bains de soleil pour augmenter sa température et faciliter sa digestion. Ses doigts comportent des ventouses qui lui permettent de se déplacer sur des parois lisses.

barorng

L'hémidactyle (Hemidactus turcicus)


hémidactyle (Hemidactus turcicus)

Ce gecko est peu abondant. Sa présence se limite principalement au littoral dans le Cap Corse et autour de Bonifacio.

barorng

Le Phyllodactyle d'Europe (Phyllodactylus europaeus) 

Phyllodactyle d'Europe (Phyllodactylus europaeus)


Gecko nocturne, il occupe les régions rocheuses jusqu'à 1500 m d'altitude. Le jour,

il s'abrite dans des fissures rocheuses étroites.

barorng

L'algyroïde de Fitzinger (Algyroïdes fitzingeri)

 


algyroïde de Fitzinger (Algyroïdes fitzingeri) algyroïde de Fitzinger (Algyroïdes fitzingeri) algyroïde de Fitzinger (Algyroïdes fitzingeri)



Le plus petit et le plus discret des lézards corses. Son ventre est couleur orangée. On peut l'observer surtout dans la haute vallée du Fango et sur le plateau calcaire de Bonifacio.

 

 


barorng

Le lézard de Bedriaga U Buciartulone

lézard de Bedriaga U Buciartulone


Le lézard de Bedriaga est une espèce endémique cyrno-sarde, il se situe en Corse essentiellement dans le massif du Cintu où on le rencontre au dessus de 1500 m, il y adopte des comportements grégaires. Le lézard de Bédriaga occupe les espaces où le minéral domine, entre 700 à 2000m. Mais de façon plus marginale, le lézard de Bedriaga peut être observé dans quelques espaces littoraux du sud de la Corse. La répartition actuelle de l'espèce évoque un phénomène de repli dû aux évolutions climatiques, à la compétition avec le lézard Tiliguerta et aux dégradations d'origine anthropique: incendies et surpâturages.

barorng

Le lézard tiliguerta (Podarcis tiliguerta)   

lézard tiliguerta (Podarcis tiliguerta) lézard tiliguerta (Podarcis tiliguerta)

 lézard tiliguerta (Podarcis tiliguerta)


Très abondant, excepté là où le lézard sicilien est en grand nombre, il fréquente les zones rocheuses et sableuses, ainsi que les vieilles futaies de chênes verts.

barorng

Le lézard sicilien (Podarcis sicula)

lézard sicilien (Podarcis sicula)

Deux sous-espèces sont présentes : Podarcis sicula cettii dans l'extrême sud de l'île et Podarcis sicula campestris très répandu sur le littoral de Haute Corse jusqu'à Corte.
Il vit dans les pâturages, cultures, friches, et landes peu arborées.
Il est magnifiquement coloré.

barorng

La tortue d'Hermann

La tortue d'Hermann  La tortue d'Hermann  La tortue d'Hermann


La tortue d'Hermann, ou tortue des Maures, n'est présente que dans le massif des Maures et une partie de l'Esterel dans le Var et en Corse. Cette espèce est en fort déclin et se trouve en danger d'extinction totale en France dans les décennies à venir. Déjà menacée par l'embroussaillement des sites où elle vit, l'urbanisation ou le prélèvement par le public, la tortue d'Hermann paie chaque année un lourd tribut aux incendies de forêt.C'est une cause majeure de destruction de l'espèce, à grande échelle.

barorng

La tortue Cistude (Emys orbicularis)

tortue Cistude (Emys orbicularis)


Elle fréquente les marais d'eau douce, les canaux, les étendues calmes des cours d'eau, les estuaires plus ou moins marécageux et les réservoirs artificiels. Elle est discrète et farouche, on la voit rarement.


barorng

La tortue de Floride

tortue de Floride


Tortue aquatique issue d'élevage, fréquement lachée dans la nature par leurs propriétaires.
Son introduction représente un danger pour les écosystèmes aquatiques.

barorng

L' euprocte corse

L' euprocte corse  L' euprocte corse  L' euprocte corse

 

photos prisees à Speloncato (Carignelli) le 13.11.2012 euprocte©Migué2012

 

euprocte corse Euproctus montanus euprocte corse Euproctus montanus euprocte corse

euprocte corse euprocte corse

 

L'Euprocte de Corse, Euproctus montanus endémique à la Corse. C'est un petit batracien urodèle de la famille de la salamandre; La marche de ces animaux est unique dans le monde animal :patte avant gauche, patte arrière droite, patte avant droite et patte arrière gauche ! Naturellement mou et lent , l'euprocte a des amours d'une férocité extrême. Lors du coït, le mâle mord violemment la queue de sa femelle au point de la lui arracher complètement. L'euprocte et le discoglosse , sont victimes des randonneurs et du braconnage .Ne les dérangez pas, ils sont tout gluants ! !

 

barorng

 

La salamandre de Corse (Salamandra salamandra corsica)

salamandre de Corse (Salamandra salamandra corsica)


Animal forestier, elle préfère les forêts de châtaigniers et de hêtres fraiches et humides.

barorng

Le discoglosse sarde (Discoglossus sardus)

  Le discoglosse sarde

Son habitat est très varié : des torrents limpides, des marais, des canaux plus ou moins saumâtres, des forêts et même des flaques d'eau !

barorng

Le discoglosse corse (Discoglossus montalentii)

discoglosse corse (Discoglossus montalentii)   discoglosse corse (Discoglossus montalentii)


Il occupe parfois les mêmes ruisseaux que le Discoglosse sarde, mais il préfère l'eau douce et les cours d'eau en forêt

barorng

Le crapaud vert (Bufo viridid)

crapaud vert (Bufo viridid)

On ne le rencontre que sur le littoral ; il vit dans les estuaires, les dunes situées en arrière des plages et les abords des marais.

barorng

La rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )

rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )

rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )rainette verte de sardaigne (Hyla arborea sarda )

Hyla arborea sarda vues prises dans la Restonica. Crédit photos ci-dessous: Mélanie©2010


Verte feuille au soleil, verte foncée ou grise-brune a l'abri ou sur des pierres, elle partage sa vie entre la végétation qui entoure les zones humides et l'eau.

barorng

la grenouille verte d'Italie (Rana bergeri)

grenouille verte d'Italie (Rana bergeri)

Elle occupe pratiquement tout le littoral corse. Elle vit en grand nombre dans toutes les étendues d'eau calmes et riches en végétation, mais aussi dans les ruisseaux et torrents.

 

barorng

 
LES POISSONS

Le corb, Pesciu beccu Corvina nigra

Le corb, Pesciu beccu Corvina nigra  Le corb, Pesciu beccu Corvina nigra  Le corb, Pesciu beccu Corvina nigra

 

 

LE CORB, sciaena umbra est un très beau poisson, il semble doré à l'or fin. On le rencontre dans les petits fonds côtiers, près de l'herbier de posidonies, où il vit en famille. Sa durée de vie est d'une vingtaine d'années. Il se nourrit de crustacés qu'il chasse surtout la nuit, c'est un noctambule ! Le corb est un poisson très vulnérable à la pression de la chasse sous-marine.
Il a été chassé d'une part pour sa chair qui est très appréciée et d'autre part pour les perles nacrées ou otolithes qu'il a dans sa tête et qui lui servent à s'équilibrer. Heureusement les réserves, lui permettent de vivre sans crainte.

 

barorng

Congre

Congre  Congre

 

 

Corps ovalaire de section presque ronde et très long. Sa peau est recouverte d'un épais mucus. La tête est légèrement aplatie, la dentition est fine, pointue et très coupante. Ses opercules sont profilés et dilatables; ils laissent apparaître un petit orifice branchial.. La nageoire, impaire et continue, inclue la dorsale, la caudale et l'anale. Les rayons souples sont contenus dans un repli cutané. Le dos et les hauts flancs varient du beige au marron foncé, parfois presque noirs. Les bas flancs et le ventre sont blancs. La nageoire impaire est bordée de noir (parure nocturne). La ligne latérale donne une impression de relief. La coloration du Congre est assez variable et dépend souvent de la nature de l'habitat.

 

Web site :http://perso.orange.fr/christian.coudre/0215.html

 

barorng

Le brochet

Le brochet

 

Le grand brochet, qui figure parmi les poissons les plus appréciés des pêcheurs, est une espèce circumpolaire que l'on trouve dans les lacs, les étangs et les cours d'eau lents de la plus grande partie de l'hémisphère. Au Québec, on l'appelle aussi brochet du Nord, brouche, luccau, pogneau ou poignard. Il peut atteindre jusqu'à 18 kg, mais les prises commerciales pèsent en moyenne de 1 à 2 kg.
C'est un poisson très long, à la livrée vert sombre tachetée de marques claires, et à la bouche armée de dents pointues et acérés. Les sujets assez âgés sont plutôt arrondis. Une coupe transversale du corps (partie antérieure du poisson) a la forme d'un ovale un peu aplati sur la face ventrale.

 

barorng

Le barracuda 

Le barracuda  Le barracuda

 

Son corps est allongé et fusiforme verdâtre sur le dos, blanc argenté sur le ventre. Ils possèdent une mâchoire prognathe et acérée qui lui donne une ressemblance certaine avec les brochets (essox lucius)lointains cousins d'eau douce.

Il existe 5 espèces de Barracuda en méditerranée :

- Barracuda méditerranéen (Sphyraena sphyraena)
- Barracuda chrysotaenia (Sphyraena chrysotaenia)
- Barracuda queue jaune (Sphyraena flavicauda)
- Bécune obtuse (Sphyraena obtusata)
- Barracuda à bouche jaune (Sphyraena viridensis)

Toujours près des côte, les barracudas privilégient 2 biotopes en fonction de leur âge. Suivants leurs positions dans la chaîne alimentaire, certains (les petits et les moyens) préfèrent hanter les ports aux eaux profondes. Si le port n’a pas une profondeur minimale de 5 mètres, il y a peu de chance de trouver régulièrement des barracudas de belle taille. Ils ont besoin d’espace pour pouvoir se cacher dans la semi-obscurité des profondeurs du fond des ports afin de fondre sur des proies potentielles mais aussi pour échapper aux dents de leurs aînés. Les grands spécimens sont systématiquement postés aux abords des entrées des ports ayant une profondeur dépassant la dizaine de mètres. Dans un rayon de 500m de l’entrée du port vous avez toutes les chances de piquer un barracuda de grande taille (à partir de 5kg).

 

barorng

Baliste carolinensis 

Baliste carolinensis  Baliste carolinensis

 

Ce beau poisson, de 25 à 50 cm de long, est de couleur grisâtre ou verdâtre, avec parfois des dessins bleus et des reflets violets sur le dos. Les écailles sont grandes et bien visibles. Il vit près des côtes rocheuses et sur les épaves, et se nourrit de mollusques et de ballanes, qu'il arrache à l'aide de ses dents puissantes. On le trouve de la Manche à l'Angola et dans la Méditerranée. Il semble devenir de plus en plus commun sur nos côtes depuis quelques années.
Nom latin : Baliste carolinensis
barorng

L'Aphanius de Corse 

L'Aphanius de Corse  L'Aphanius de Corse

 

L'Aphanius de Corse ou cyprinodonte de Corse est un poisson fréquentant les eaux douces et saumâtres. On le retrouve principalement dans les étangs de Biguglia ou Palo, ainsi que dans la baie de San Siprianu.

 

Description:

Le corps est trapu, la tête aplatie ; la bouche est supère et les mâchoires munies de dents tricuspides. La nageoire dorsale est située très en arrière. Il n'a pas de ligne latérale. Le mâle possède sur les flancs 10 à 15 bandes sombres, son dos est vert-bleu, son ventre blanc-argenté. Les nageoires sont jaunes, et la nageoire caudale arrondie porte souvent une bande noire verticale. La femelle est plus claire, son dos est gris-vert avec des bandes transversales
peu distinctes ; les nageoires sont grises. Taille : de 5 à 6 cm.

 

barorng

L'anguille

L'Anguille  L'Anguille  L'Anguille

 

Elle à l'aspect d'un serpent. D'ailleurs, son nom vient du latin "anguilla" qui signifie "petit serpent". Elle a un corps allongé et cylindrique. La partie caudale est compressée à partir de la sortie anale. La tête est conique, petite, avec une bouche très large. La mâchoire inférieure dépasse légèrement la supérieure. Les deux mâchoires possèdent de petites dents très robustes. Elle a de petits yeux ronds. Quatre narines s'ouvrent sur le museau un peu allongé. Les nageoires pectorales se trouvent juste derrière les opercules. La nageoire dorsale est molle et de hauteur uniforme. Elle commence en arrière de la tête et longe tout le corps, formant la queue et se prolonge sur la face ventrale pour s'arrêter à l'ouverture anale.

 

barorng

L'Apogon 

L'Apogon  L'Apogon  L'Apogon

 

Description:

Corps assez haut et comprimé latéralement. Le pédoncule caudal est large et très prononcé.L'oeil est très gros, la bouche large et protractile. Coloration rouge orangé uniforme. Les nageoires sont transparentes,légèrement teintées L'oeil est noir avec un trait fin horizontal blanc au dessus et au dessous de la pupille, caractéristique très nette en plus de sa robe de poisson rouge.


Mode de vie:

L'Apogon peut être classé parmi les poissons cavernicoles. S'il est présent à partir de 10 mètres de fond,voir moins, il est peu visible car toujours à l'abri de la lumière et blotti dans les anfractuosités des fonds de roche accidentés ou des tombants. On le rencontre solitaire ou en rassemblement de quelques individus à quelques dizaines dans les grottes. La reproduction passe par une période d'incubation buccale. Le mâle protège ainsi les oeufs dans sa bouche jusqu'à éclosion.

 

Web-site : http://declic.bleu.free.fr/association.php

 

barorng

Macro stigma

macro stigma

 

La truite endémique Corse (Salmo trutta macro stigma) est une sous espèce de la truite commune (Salmo trutta) ou truite fario. En Corse, Duméril (1858) puis Spillman (1961) ont qualifié les truites sauvages de nos rivières comme appartenant à la sous espèce macro stigma sur la base de leurs caractéristiques morpho-métriques et principalement leurs ponctuations. La récente série d’analyses génétiques menées en Corse a conforté cette distinction entre la truite corse et les autres types identifiés (atlantique, méditerranéenne et arc-en-ciel).

 

barorng

 

 

 

LES MAMMIFERES


Le sanglier, u cignale

Le sanglier, u cignale  Le sanglier, u cignale  Le sanglier, u cignale

 

 

Bien que le plus gros des animaux sauvages de l'île de beauté, le sanglier corse est plus petit que son homologue continental. Son corps est de forme ovale et non cylindrique comme le cochon et malgré sa tête volumineuse, il est également plus court et plus trapu que le cochon.

"Ce sont des cochons sauvages ?"

"Non ! Des sangliers domestiques !"

 

 

barorng

 

Le cochon corse,  u porcu 

Le cochon corse, u porcu  Le cochon corse, u porcu  Le cochon corse, u porcu

 

 

Généralement, Le porc insulaire reste dehors, hiver comme été. C'est un grand amateur de châtaignes de sous-bois. A pieds, à vélo ou à bicyclette vous serez appelés à croiser souvent l'animal. La plus grande prudence est de rigueur si vous avez de la nourriture avec vous, ils sont très gourmands et pas toujours très sélectifs donc gare aux doigts.

 

 

barorng

 

Le mouflon corse,  a Muvra

Le mouflon Corse  Le mouflon Corse  Le mouflon Corse

 

 

Le mouflon corse est une espèce endémique à la Corse. Il faut être patient pour en apercevoir, les mouflons se réfugiant dans les montagnes, notamment dans les réserves du CINTO et de BAVELLA Actuellement, le cheptel est estimé à environ 500 têtes. Selon Vigne (1992), l'espèce n'était pas présente en Corse avant le néolithique et le Mouflon corse devrait donc être considéré comme un mouton (domestiqué à partir de divers groupes géographiques de Mouflon sauvage et/ou Argali) importé par l'Homme en Corse et en Sardaigne puis retourné à l'état sauvage (processus de marronnage).Il aurait par ce biais réacquis un phénotype plus proche de ses lointains cousins sauvages. En outre, le genre Ovis a fait l'objet en Méditerranée de nombreuses hybridations entre souches autochtones et allochtones et a extrêmement compliqué une taxonomie qui devrait ne reconnaître finalement qu'une seule espèce avec des variétés Argali et « issue d'Argali » d'une part et des variétés « domestiques » et issue de domestique d'autre part. Il a été introduit dans les Pyrénées et les Cévennes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale car le Mouflon sauvage y avait disparu.
Il s'est très bien acclimaté en particulier dans le massif du Carlit et alentours (partie orientale de la chaîne) .Le mouflon a été introduit dans les Alpes en 1949, ou il s'est implanté avec succès,puisque les mouflons des Alpes sont aujourd'hui beaucoup plus nombreux (une dizaine de milliers) qu'en Corse.

 

 

barorng

 

Le hérisson,  u ricciu

Le hérisson  Le hérisson  Le hérisson

 

 

Le hérisson est de grande taille pour un insectivore. Son corps est massif, sans cou ; la tête est néanmoins assez bien distincte du corps. Le museau est pointu. Les oreilles sont nettement visibles, courtes et arrondies. Les yeux sont assez petits. Le dessus du corps est recouvert de piquants (au moins 5000 chez l'adulte), jaunâtres à la base et à l'extrémité, brun foncé au milieu. Les poils de la tête et du ventre sont de couleur brunâtre ou jaunâtre. Le pelage ventral est clairsemé. Les sujets du sud de l'Europe ont une coloration générale claire. Les doigts sont munis de griffes. Les jeunes ont des piquants clairs implantés dans la peau rosée qui transparaît. La femelle a cinq paires de mamelles.

 

 

barorng

 

Le chien corse,  u ghjacaru 

Le Chien Corse  Le Chien Corse

 

 

Le chien corse "Cursinu" est présent sur l'île (Corse) depuis le 16ème siècle.
Chien de berger primitif, il accompagnait les troupeaux, gardait la bergerie et la maison du maître.
A l'ordre il prenait les bêtes ou courait le gibier. A l'occasion on en fait un chien guerrier.
Cette polyvalence et son insularité en font un chien particulier, il est aujourd'hui utilisé le plus souvent pour la chasse au sanglier.Son nom "Cursinu" (qui veut dire chien corse ou provenant de chien corse) véritable invention du langage populaire traduit l'apport des différents courants de sang qui a façonné le type morphologique actuel.

 

 

barorng

 

La chèvre Corse Capra Corsa

Paroles d’éleveurs : l’avenir c’est de durer...

"Tous les enfants de Corse ont bu de ce lait !... Même ceux qui ont pris le goût des bons cognacs aux colonies... La chèvre corse, elle nous a tout donné. Le lait et la viande, bien sûr... mais aussi les couvertures, les cordes... Ceux qui la dénigrent aujourd’hui ou qui la remplacent par des bêtes du continent feraient bien de s’en rappeler... Même la corne pour les couteaux..."


La Chèvre Corse    La Chèvre Corse  La Chèvre Corse

 

 

Par son maillage territorial ancestral, l’élevage caprin a eu de tout temps une action de gestion sur l’environnement. La chèvre corse dont la robustesse, l’allure, la diversité des couleurs (cuddarata, ciriata, muvrata …) sont bien spécifiques, est un animal laitier caractérisé par sa rusticité et son aptitude à valoriser les terrains difficiles. «Depuis toujours la chèvre corse a donné son lait, son poil pour les manteaux (u pilonu) et les cordes (a funa), jusqu’à ses cornes pour les couteaux et les instruments de musique (a pivana)».

 

 

barorng

 

La chauve-souris,  Topupinnutu, Saccupinnutu 

La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris  La Chauve-souris

 

 

Parmi les nombreuses espèces de chauves-souris présentes en Corse, on remarquera une association d’espèces très originale. En effet, la Corse héberge la plus petite chauve-souris d’Europe, la Pipistrelle commune, mais également la plus grande et la plus rare, la Grande Noctule !...
De même, la Corse est la seule région française où l’on rencontre le Murin du Maghreb, une espèce cavernicole nouvellement décrite en 2000 (Castella et al., 2000 ; Beuneux, 2004).

 

 

barorng

 

Le cerf de Corse,  u cervu

 Le cerf de Corse   Le cerf de Corse   Le cerf de Corse  

 

 

Cerf élaphe de Corse.
Le cerf de Corse se distingue du cerf continental par sa taille plus réduite.
Il s'est adapté à un climat méditerranéen avec peu d'enneigement et une période de sécheresse estivale importante. Il vit dans le maquis et se nourrit de végétaux ligneux ou semi-ligneux comme le cytise, l'arbousier, d'herbacées et graminées légumineuses comme l'avoine, de fruits comme les glands, ou bien de châtaignes.

 

barorng

 

La belette,  a bellula

La Belette  La Belette  La Belette   

 

 

La belette ou belette pygmée est le plus petit mammifère de la famille des mustélidés. C'est le plus petit mammifère carnassier d'Europe environ 20 cm pour une centaine de grammes seulement. Son dos est brun/jaune-roux et son ventre blanc, en hiver sa fourrure s'éclaircit dans les régions nordiques. La belette peut facilement être confondue avec une hermine qui est cependant un peu plus grosse et la limite des couleurs est moins nette et plus irrégulière chez la belette que chez l’hermine. Seul carnivore corse de la famille des Mustélidés, fréquente mais particulièrement difficile à observer. Elle circule souvent le long des murets de propriétés.

 

barorng

 

L'âne corse,  sumeru, àsinu

Ane Corse  Ane Corse  Ane Corse 

 

 

L'âne a toujours été très présent dans l'île de Beauté ; son assistance était effectivement très utile, bâté, attelé ou monté, dans les carrières de pierre, pour les travaux agricoles dans les endroits les plus escarpés, pour relier les hameaux éloignés ou se rendre sur les exploitations agricoles éparses.
Son rôle était aussi d'importance pour la production de mules et mulets, particulièrement bien adaptés dans cette région accidentée. Il était également très apprécié par les charcutiers qui se servaient de sa viande pour la fabrication de saucissons...
Vers le XVIlle siècle, l'âne corse était de petite taille, ne dépassant pas 98cm et sa robe était grisâtre, parfois noire. Par la suite, une taille supérieure a été recherchée grâce à des croisements avec des ânes catalans. Le petit âne gris corse commençait alors à devenir plus rare. Aujourd'hui, l'âne corse est encore bien présent sur l'île et se décline en deux types, le noir aux origines catalanes et le gris bien clair, issu de son ancêtre, pur Corse. Le premier affiche une taille d'environ 1,24 m tandis que le second voisine autour de 1,17 m. Son utilisation actuelle passe par la randonnée ou bâté, il transporte allègrement les bagages de deux ou trois personnes ou les enfants des randonneurs.

 

barorng

 

La vache, le taureau et le veau corse, a vaca, u toru, u vitellu

La vache corse  La vache corse  La vache corse  La vache corse

 

Attention, la vache corse vaque en semi-liberté sur les routes et les chemins voir les plages.
Ce qui peut ressembler à du folklore est pourtant un réel fléau donc prudence sur nos routes.


La race corse appartient au rameau Brune de l'Atlas essentiellement présente en Afrique du Nord. Les principales populations européennes se répartissent entre le Portugal, l'Espagne, la France, la Croatie et la Turquie. La race corse est la seule représentante de ce rameau en France.

 

barorng

le cachalot  capudogliu

Physeter macrocephalus 

 

le cachalot, capudogliu le cachalot, capudogliu le cachalot, capudogliu


Classification du Cachalot :
Règne : Animal
Embranchement : Chordé vertébré
Classe : Mammifère placentaire
Ordre : Cétartiodactyle cétacé odontocète
Famille : Physétéridé .
Genre : Physeter
Espèce : macrocephalus Caractéristiques physiques du Cachalot :Taille : 20 m, Il peut mesurer jusqu'à 20 m de long, mais généralement les mâles mesurent 16 à 18 m de long contre 12 à 14 m pour les femelles. La nageoire caudale mesure jusqu'à 4 m de long.Poids : 50000 kg, Les mâles pèsent jusqu'à 50 tonnes et les femelles jusqu'à 25 tonnes. Longévité : Sa longévité est d'environ 70 ans. Le cachalot peut plonger en apnée durant 30 à 110 minutes pour chasser. Les cétacés de grande taille (15m et plus) sont souvent confondus et connus par le public sous le nom de "cachalots"en corse "capudogliu". Le mot "baleine" n'apparait pas chez les pecheurs corses, alors que les cachalots ne constituent que 3.5% des observations de grands cétacés autour de la Corse. (http://cari.corse.free.fr/crbst_4.html... pour en savoir plus)

 

LES INSECTES

 

Porte-queue de Corse - P. hospiton 

Porte-queue de Corse  P. hospiton   Porte-queue de Corse  P. hospiton   Porte-queue de Corse  P. hospiton

 

Le Porte-queue de Corse est une espèce diurne, endémique strict de la Corse et de la Sardaigne.

 

Description:
P. hospiton présente peu de variations individuelles, hormis l’extension plus ou moins grande des suffusions noires. Il n’y a pas non plus de dimorphisme sexuel marqué. Les queues portées par les ailes postérieures sont courtes. En vue de dessus, l’ocelle de l’angle anal est aplati transversalement, rouge foncé, entièrement cerné de noir. Les rangée de taches sur l’aile postérieure sont bicolores ou tricolores et souvent triangulaires. On notera la présence sur l’aile antérieure d’une bande noire post médiane d’aspect dentelé, en zigzag (critère très visible en vue de dessous).

 

barorng

Le moro-sphinx - Macroglossum stellatarum 

Le moro-sphinx  Le moro-sphinx  Le moro-sphinx


Pour voir d'autres magnifiques photos de papillons, visitez ce site : http://ddbrug.free.fr/page-mor.html

 

Carte d'identité:


Ordre des Lépidoptère
Sous-ordre des Hétéroptères
Famille des Shingidae


Le moro-sphinx est un papillon classé parmi les espèces nocturne dont l'activité paradoxalement a lieu le jour jusqu'au crépuscule. Il possède une longue trompe dont il se sert pour déguster le nectar de nombreuses fleurs du jardin sans s'arrêter de voler en faisant du sur place.      Moro-sphinx a une préférence pour les sauges de graham et les phlox des jardin. Ses ailes battent extrêmement vite. Il se déplace ainsi très rapidement et de façon précise. Envergure: 4 à 5 cm.  Les ailes antérieures et le corps sont gris, les ailes postérieures sont colorées brun-orange. L'extrémité de son abdomen noir avec des taches blanches lui sert de stabilisateur lors de ses vols stationnaires au ras des fleurs qu'il visite.

 

barorng

Hélix ceratina 

Hélix ceratina  Hélix ceratina  Hélix ceratina

 

Escargot de Corse Protection nationale : Arrêté du 07/10/92
Habitat:
La végétation du cordon littoral de Campo dell'Oro occupé par Hélix ceratina est caractérisée par un groupement d'arrière-dune à Crucianella maritima (Crucianellion), dans lequel abondent Scrophularia ramosissima et Genista salzmannii. Ce genêt endémique régional (Corse, Sardaigne, Elbe, Italie du Nord) est représenté en Corse par deux variétés : la var. lobelioides, caractéristique de l'étage montagnard, et la var. salzmannii, qui la relaie vers le bas dans l'étage supra-méditerranéen. La forme présente à Campo dell'Oro est la var. salzmannii et ce site se trouve être la seule localité du littoral corse où il existe en formations denses et étendues.

 

barorng

Le Grand Capricorne 

Le Grand Capricorne  Le Grand Capricorne

 

Le grand capricorne est une espèce totalement protégée au niveau national (arrêté du 22-VII-1993) et mentionnée dans les textes européens (annexe II de la Convention de Berne et annexe IV de la Directive Habitats Faune-Flore). L'espèce, très menacée en Europe du nord, est commune dans la moitié sud de la France. La famille des Cérambycidés compte un peu moins de 250 espèces françaises. Le nom commun de Longicornes ou de Capricornes sous lequel on les regroupe rappelle que ces insectes ont en général des antennes longues ou très longues, composées d'articles renflés à une extrémité. Le grand Capricorne Cerambyx cerdo adulte se trouve en juin et juillet sur le tronc des Chênes. Son activité est plutôt crépusculaire. La larve vit dans le tronc ou les grosses branches des vieux sujets où elle creuse des galeries profondes.

 

barorng

Le fadet tyrrhénien

Le fadet tyrrhénien  Le fadet tyrrhénien

 

Le fadet tyrrhénien est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae. Répartition : Corse et Sardaigne.* Envergure du mâle : 14 à 15 mm. * Période de vol : mai à septembre en plusieurs générations.* Habitat : prairies et friches jusqu’à 2 000 m. Répartition : Corse et Sardaigne. Envergure du mâle : 14 à 15 mm. Période de vol : mai à septembre en plusieurs générations. Habitat : prairies et friches jusqu’à 2 000 m.

 

Visitez le site : Les papillons (pour les passionnés de papillons).

 

barorng

La Malmignatte :  rouge +  noir = danger ! 

Malmignatte  Malmignatte  Malmignatte  Malmignatte

 

 

Le monde en Corse sait aussi qu'elle est plutôt petite et qu'elle associe deux couleurs, le noir et le rouge. Mais qui est-elle réellement ? Est-elle seule à présenter ce danger extrême ? Où et comment vit-elle ? Pour les arachnologues, c’est Latrodectus mactans tredecimguttatus (Aranéide Théridiidé). Mieux connaître la Malmignatte: C’est une sous-espèce de la Veuve noire – ou Latrodecte - répandue dans toute l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Nord. En France continentale, celle-ci se trouve dans toutes les régions du sud et remonte au nord le long du littoral La Veuve noire de Corse a la beauté du Diable. Aérienne, la Malmignatte affiche sur son abdomen le signal de sa dangerosité : un collier de perles rouges. Pour leurrer l’adversaire, certaines de ses consœurs inoffensives lui empruntent ses couleurs alors que d’autres, aussi dangereuses, n’ont pas l’élégance de la Malmignatte.

La femelle est relativement massive, de couleur noire. Sa taille est en moyenne de 14 à 15 mm, mais elle peut atteindre 17 mm en état de réplétion. Elle a un céphalothorax et des pattes uniformément noirs. Son abdomen globuleux et noir d'encre porte un nombre très variable de taches rouge vif sur le dessus, qui peuvent même être absentes en particulier chez les femelles adultes. Une tache rouge, qui a la forme d'un ovale étranglé en son milieu, est toujours présente sous l'abdomen, entre les filières et le pli épigastrique. Les pattes sont fortes pour une théridiidé, et portent très peu de soies (comme le reste du corps). Le mâle est beaucoup plus petit que la femelle (longueur : 7 à 9 mm), de couleur et de décoration semblable sauf pour ses taches qui peuvent être blanches ou rosées, parfois roses entourées de blanc. Son abdomen est cylindrique. La toile, très résistante et construite au niveau du sol, est constituée d'un réseau de fils sans plan apparent. Les cocons papyracés sont piriformes, blancs quand ils sont frais puis devenant jaunâtres, le plus souvent au nombre de deux, mais leur nombre varie de un à cinq.

Sur quelques 35000 espèces d'araignées présentes à la surface de notre planète, seule une dizaine est dangereuse. Sa piqûre est indolore. Cependant, son venin contient des latrotoxines qui diffusent rapidement dans l'organisme. Elles provoquent des douleurs musculaires diffuses, des contractures abdominales, des troubles de la pression artérielle et une sudation importante. Un traitement efficace existe: la personne qui a subi l'envenimation reçoit des sels de calcium sous perfusion. Sans traitement, les symptômes disparaissent après deux ou trois semaines laissant la personne affaiblie pendant plusieurs semaines encore. Les cas mortels sont très rares: ils concernent des enfants en bas âge ou des personnes présentant des troubles cardiaques.

 

barorng

Grand Calosome


Calosoma sycophanta

Grand Calosome

Un grand "Carabe" du Sud de la France mangeur de chenilles Calosoma sycophanta ou "Grand Calosome" : 30 mm, il grimpe sur les arbres (pins et chênes) en mai-juin se nourrissant, comme sa larve, de chenilles poilues nuisibles (Lymantriides et Processionnaires...);il est même utilisé en lutte biologique ! En forte régression !

 

barorng

 

Les mantes religieuses  A cantamessa

Nom: Mantis religiosa
Ordre: Mantoptères
Famille: Mantidés
Origine: Sud de la France

 

 

 (Crédit photo: Migué 2012 ) 

 

 Les mantes religieuses  A cantamessa Les mantes religieuses  A cantamessa Les mantes religieuses  A cantamessa

 

Habitat : Les mantes religieuses vivent dans un biotope plutôt chaud et sec, surtout dans des champs en pentes exposés au soleil.
Mode de vie : Cette espèce de mante reste souvent posée sur une herbe bien camouflée. La couleur de la mante varie selon la couleur du végétal sur lequel elle est (La mante peut être jaune, marron, verte et même rose). La mante religieuse se nourrit de sauterelles, de mouches, de grillons, de criquets et d autres insectes. En France on la rencontre principalement au sud et a l’ est.Les jeunes: A la naissance la petite mante est verte et minuscule. Dès les premiers stades les jeunes mantes se mangent entre elles pour survivrent. Puis elles commencent à s’ attaquer à des petits insectes comme les micros grillons ou les drosophiles.Femelle: La femelle mesure environ 7 cm et à de courtes antennes.
Elle possède une paire d’ailes lui recouvrant tout l’abdomen.
Elle a deux taches noires ainsi que de petits points blancs et jaunes sur ses pattes ravisseuses.
Male : Le male mesure environ 5 cm et possède une paire d’ailes.
Comme la femelle, il possède aussi taches noires et petits points blancs et jaunes sur ses pattes avant.
Ses antennes sont beaucoup plus longues que celles de la femelle.Accouplement : Il peut duré plusieurs heures. Apres quelques semaines la femelles qui c’ est fait féconder pond une oothèque.Oothèque: La femelle pond ses œufs dans une oothèque qui contient de 50 à 200 œufs . Elle mesure environ 5 cm et a une forme cylindrique . Elle est souvent disposée sous une pierre ou sous un morceaux de bois ou de branchage. Les nombreux alvéoles de l’ oothèque sont très utiles pour protéger les œufs des prédateurs, de la chaleur, du froid et de l’ humidité.Particularité:La mante religieuse étant carnivore, elle a des pattes ravisseuse très développées avec des épines dessus pour attraper leur proies.
La particularité de cette espèce est que la femelle mange le male après l’accouplement.

 

barorng

 

 

L'ORYCTES ou "RHINOCÉROS"

L'ORYCTES ou "RHINOCÉROS"  L'ORYCTES ou "RHINOCÉROS" larve de L'ORYCTES ou "RHINOCÉROS"

Oryctes nasicornis  male , femelle et larve.

 

 


Oryctes nasicornis est un gros coléoptère de la famille des Scarabaeidae (sous-famille des Dynastinae ) qui est répandu dans toute l'Europe (à l'exclusion des îles britanniques), et le bassin méditerranéen jusqu'au Pakistan. Brun rougeâtre, et d'aspect vernissé, il peut atteindre une taille de 40 mm. Le dimorphisme sexuel, voir ci-dessous, est très accusé, le mâle arborant une corne céphalique recourbée en arrière, d'où le nom de "rhinocéros" donné à l'espèce. Plus ou moins développé, cet attribut est en rapport avec la taille de l'insecte, et ce rapport morphologique est tout à fait comparable à celui qui préside au développement mandibulaire des mâles du Lucane cerf-volant (Lucanus cervus ).

 

 

barorng

 

 

Carausius morosus ou phasme morose

 

Carausius morosus ou phasme morose  Carausius morosus ou phasme morose

 

 Le phasme morose appartient à la classe des Insectes,  à l’ordre des Phasmoptères, au genre Carausius et à espèce morosus.
Décrit en 1901 par Richard Emmanuel Sinéty sous le nom Dixippus morosus, il est encore appelé Dixippe morose.
 
Originaire d’Inde, il effectue un développement à métamorphose incomplète qui se déroule en trois étapes : l'œuf, la larve et l'adulte.
Dès sa sortie de l'œuf, la larve ressemble déjà à l'adulte, excepté pour sa plus petite taille. Elle doit muer plusieurs fois au cours de sa vie avant d’atteindre le stade adulte.
L'adulte  mesure 10 à 12 cm de long. Son corps, bacilliforme, ressemble à une brindille de bois (on parle de mimétisme de forme) de couleur grise à gris-vert. Le phasme prend généralement la coloration du milieu dans lequel il se trouve au moment de la mue, la coloration générale varie en fonction de la température et de l’humidité (on parle de mimétisme de couleur).    Sa tête présente une paire d’antennes.
Son thorax porte trois paires de pattes filiformes qui peuvent se replier le long du corps. La face interne des fémurs des pattes antérieures est rouge vif. Il ne possède pas d’ailes.
Son abdomen comporte environ six anneaux et se termine par un organe de ponte.

 

 

barorng

 

Eresus niger ignicomis Simon (Eresidae)

 araignée Eresus niger ignicomis Simon  araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon

Photos©Migué2012: du 09.08.2009 et du 12.06.2012 à "Carignelli" SPELONCATO


araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon


araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon araignée Eresus niger ignicomis Simon

 

Distribution:

L'espèce Eresus niger Petagna a une assez grande répartition dans toute la région méditerranéenne, mais aussi au nord de la chaîne alpine jusqu'en Angleterre et au Danemark. Trois sous-espèces (ou variétés ?) endémiques sont décrites sur les femelles, deux de Corse, une d'Espagne. Les mâles sont assez semblables. En Corse, la sous-espèce E. niger tricolor Simon a été récoltée à Vizzavona et Bastelica. E. niger ignicomis Simon, sujet de cette fiche, a quant à elle été décrite des Îles Sanguinaires et de Bonifacio, et a été récoltée tout récemment à Corte et Campitellu et le 09.08.2009 ainsi que le 12.06.2012 à Speloncato.

Description:

Cette araignée est remarquable par son très grand dimorphisme sexuel: La femelle atteint 25 mm de longueur. Le céphalothorax est noir, parsemé de soies gris clair à brun clair dans la forme continentale « standard », moucheté de blanc avec une ligne jaune longitudinale au-dessus des yeux médians, des dessins rouges sur les côtés, et des soies rouge vif dans la moitié basale des chélicères dans la forme montagnarde corse tricolor, ou encore parsemé de soies rouges, avec le front et les deux premiers tiers de chélicères rouge orangé dans la forme plus littorale ignicomis. Les pattes sont fortes, noires avec une pubescence gris clair à brun clair plus parfois des touffes de soies blanches pour la forme continentale, noires avec des petites touffes blanches à l'extrémité des fémurs et des autres articles antérieurs chez tricolor, noires avec des petites touffes rouges ou blanches à l'extrémité des articles antérieurs chez ignicomis. L'abdomen est massif, noir avec quelques soies claires à l'avant, parfois (forme ignicomis) avec des soies orangées à l'avant. http://norbert.verneau.free.fr/e_ereign.html

 

barorng


Les insectes - Diaporama

(Crédit photo: Mélanie)

 

melanie_photos

 

 

barorng
 

LES OISEAUX

 

 

 

 


Le Merle noir  una merula 

 

Le Merle noir  Le Merle noir  Le Merle noir

 

Le merle noir adulte mâle a le plumage entièrement noir de jais, avec le cercle oculaire et le bec jaune-orangé contrastant avec la couleur noire unie. Les yeux, les pattes et les doigts sont noirs.
La femelle est plus brune que le mâle, avec la gorge et la poitrine brun clair. Elle a souvent le bec de deux couleurs (noirâtre et jaune pâle), et un cercle oculaire brun clair. Les yeux, les pattes et les doigts sont brun foncé.

 

barorng

 

Le Merle bleu  A Merula Turchina 

 

Le Merle bleu  Le Merle bleu

 

Le merle bleu est un nicheur sédentaire bien représenté en corse, il fréquente les parois rocheuses dénudées ou de végétation rase depuis le littoral jusqu'à 1800 m d’altitude. On retrouve plus fréquemment le merle bleu sur les côtes rocheuses et plus particulièrement sur la côte occidentale et dans le cap corse. Le merle bleu remonte sur certains versant ensoleillés, jusqu'à la limite inférieure de l’étage subalpin. Le merle bleu descend en hiver vers le littoral, ce qui explique sans doute sa présence dans les villes et certains villages. En revanche le merle bleu est absent des massifs forestiers et des cultures, mais niche sur certains îlots comme Lavezzi ou bien encore les Sanguinaires.

 

barorng

 

Milan royal  filanciu

 

Le Milan Royal  Le Milan Royal  Le Milan Royal  Le Milan Royal

 

Le milan royal arbore un plumage châtain-roux, avec la tête blanchâtre rayée. Le corps est gracile, les ailes étroites, la queue profondément échancrée. La femelle est un peu plus claire. Le dessus est brun noir roussâtre prolongé par deux longues ailes étroites dont les extrémités digitées sont noires. Vu d'en dessous, la milan royal présente une « main » blanche sous les ailes. La queue rousse et très échancrée permet de grandes qualités dans la navigation et les changements de direction. La poitrine et l'abdomen brun-roux sont finement rayés de noir. La base du bec et le tour des yeux sont jaunes, ainsi que les pattes. Les iris sont ambrés et procurent une vue excellente, près de huit fois supérieure à la moyenne humaine.

 

barorng

 

Le martinet noir  sbiru, sbirulu 

 

Le martinet noir  Le martinet noir

 

profil en fer à cheval. Même dans son vol bas et rapide, ses ailes sont toujours tendues, jamais fléchies. En vol, il paraît avoir une tête courte et une queue relativement longue. Il a une queue fourchue souvent fermée. Le plumage de l'adulte est brun très foncé, presque noir à contre jour. Sous une bonne lumière, sa gorge se révèle claire. Les jeunes sont sensiblement différents des adultes : leur gorge est plus pâle et les plumes du dessus sont bordées de clair. Confusion possible avec : hirondelles et autres martinets. le martinet peut atteindre des vitesses de 140 km/h et passe sa vie entière à voler. Il ne se trouve à terre qu'exceptionnellement et, bien sûr, après l'éclosion et au moment de la ponte. Sa vitesse en fait l'un des animaux les plus rapides. Extrêmement précis, il est capable d'entrer dans un petit trou de mur, où il a installé son nid, sans diminuer son allure.

 

barorng

 

La linotte  acella liscia, acella scema 

 

La Linotte  La Linotte  La Linotte

 

La notoriété de la linotte s'arrête à son seul nom... Peu de gens connaissent l'aspect de ce fringille couleur de terre, très mimétique sur le sol où il passe le plus clair de son temps à la recherche de sa nourriture. La mue de printemps fait cependant perdre au mâle la discrétion de son plumage hivernal. Le front et la poitrine deviennent rouge écarlate, et il lance alors, perché bien en vue, son gazouillis mélodieux et désordonné.

 

barorng

 

L'Aigle Royal  l'Altagna 

 

L'aigle royal  L'aigle royal  L'aigle royal

 

L’aigle royal est un rapace diurne. En corse il se situe le long de la chaîne centrale, dans le cap corse et aussi en Castagniccia. La population des ces rapaces est estimée à une trentaine de couples en corse. Avec une envergure impressionnante pouvant aller jusqu'à 2.50 mètres, l’aigle royal possède un régime alimentaire varié. Il se nourrit d’animaux de petite taille tels que des reptiles, des oiseaux voire quelques fois des charognes, l’aigle royal est également capable de consommer des mammifères de taille moyenne comme le renard.

 

barorng

 

Le faucon pèlerin  U Falcu

 

Le faucon Pèlerin  Le faucon Pèlerin  Le faucon Pèlerin

 

Le Faucon pèlerin ( U Falcu)Nicheur dans les falaises maritimes et les vallées encaissées de l'intérieur, jusqu'à 1700 m d'altitude, il n'est pas rare de voir ce puissant faucon en chasse au-dessus des plus hautes cimes. A l'affût des chocards (oiseaux ressemblant à des corbeaux), dont  il est en corse le principal prédateur, Il gratifie les observateurs de ses prouesses aériennes. Sa silhouette typique, son vol aux battements d'ailes saccadés et rapides, ainsi que sa couleur grise sont les principaux critères d'identification.

 

http://www.oiseaux.net/

 

barorng

 

L'épervier stantarolu, falchettu, bizzagru 

 

L'épervier  L'épervier  L'épervier  L'épervier

 

Appartenant à la famille des accipitridés, il présente l’allure d’un petit autour. Ses ailes sont larges,courtes et arrondies. Sa queue est longue et sa tête assez petite. Le dimorphisme sexuel est accentué : le mâle a la taille du Faucon crécerelle Falco tinnunculus avec le dos d’un gris bleuté. Sa tête présente les côtés roussâtres et il est également finement barré de brun-roux de la poitrine au ventre. La femelle est un peu plus grande, avec le dos gris présentant des nuances brunes. D’une longueur comprise entre 31 et 38 cm et d’une envergure entre 60 et 80 cm, le poids de la femelle (210-280 g) est en moyenne supérieur de 100 g à celui du mâle. Le dessous de son plumage est également finement barré, mais de gris brunâtre. Par rapport au mâle, elle présente un sourcil clair bien mis en évidence et, en outre, possède un vol plus stable. Le juvénile a, quant à lui, un plumage brun foncé dessus avec des nuances roussâtres. En vol, on peut remarquer d’assez près le bord antérieur de ses ailes de coloration brun-roux. Les barres de sa poitrine et de son ventre sont plus larges et irrégulières. L’Épervier d’Europe acquiert son plumage d’adulte à l’âge de deux ans. Quel que soit son âge, l’iris de l’œil est jaune alors que l’Autour des palombes Accipiter gentilis adulte l'a orangé.

 

barorng

 

La Fauvette  Capinera 

 

La Fauvette, Capinera

 

Le mâle a une calotte noire luisante, le dessus grisâtre, les côtés de la tête et le dessous gris cendré. La femelle a la calotte brun-roux. Les jeunes ressemblent aux femelles mais ils ont une calotte plus terne et plus brune.

 

barorng

 

La Mésange Noire Ciattola nera, Capinera salvatica

 

La mésange noire  La mésange noire

 

La mésange noire, la plus petite des mésanges, a un plumage caractéristique : sa tête est noire avec des joues blanches et une tache blanche sur la nuque. La partie supérieure de son corps est gris olivâtre. La partie inférieure est assez claire avec une nuance chamois rosé sur les flancs et elle a deux bandes alaires blanches visibles.

Chant : La Mésange noire zinzinule.

 

barorng

 

Rouge-gorge pettirossu, pittirossu nourri par l'épicerie "A STRETTA" à SPELONCATO

Rouge-gorge en corse pettirossu Rouge-gorge en corse pettirossu Rouge-gorge en corse pettirossu

 

Erithacus rubecula

Identification :

Le rouge-gorge familier est un oiseau particulièrement territorial et sa présence au jardin est source de joies et d’observations intéressantes.
Mâle et femelle sont semblables. La calotte, la nuque, et les parties supérieures, y compris les ailes et la queue sont d’un brun doux et uni. On distingue une barre alaire chamoisée très fine et pas toujours distincte.

La face, la gorge et la poitrine sont d’un rouge orangé éclatant et bordé de gris sauf sur le front. Les parties inférieures sont plutôt blanchâtres avec les flancs brun-roux pâle.
Le bec fin est de couleur sombre. Les yeux sont brun foncé. Les pattes très fines sont brun rosâtre.
Le juvénile est entièrement brun, avec le plumage tacheté de brun plus clair. Les parties inférieures sont plus claires et mouchetées de beige ou de brun clair. La tache rouge orangé est absente, et n’apparaîtra qu’après la première mue, deux mois plus tard environ.   

 

La femelle et le mâle sont en tout point pareils ce qui les rend difficiles à distinguer.
Le juvénile a les parties inférieures densément tachetées de brun. Jusqu'à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l'adulte.Le rouge-gorge se nourrit essentiellement d'insectes, de larves, de vers, de mille-pattes, araignées, cloportes, papillons, chenilles, perce-oreilles, fourmis mais aussi de limaces et d’escargots.Cet oiseau a une particularité : il ne supporte pas que ses congénères empiètent sur son territoire. Pour défendre son royaume, il peut combattre jusqu’à la mort !

 

barorng

Balbuzard pêcheur Alpana, falcu di fiume, perghjornu, alpaghjena

 

Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume

  Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume Balbuzard pêcheur en corse Alpana, falcu di fiume                       

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli


Nom latin : Pandion haliaetus                                                 

Nom commun : aigle pêcheur,balbuzard pêcheur  
Nom corse : Alpana

Poids : 1,1 à 2 kg

Longévité : 32 ans maxi

Incubation des œufs : 40 jours

Le balbuzard  appartient à l’ordre des
falconiformes et à la famille des pandionidés.
C’est un oiseau très particulier de par son mode d’alimentation. Il est le seul représentant de sa famille. C’est un oiseau chasseur et carnivore. Il possède un bec crochu, des pattes munies de serres.

Le balbuzard  présente en vol de longues ailes étroites. Sa taille varie entre 50 et 65 cm pour une envergure de 1,50 à 1,80 m. Il se caractérise par une différence de couleur dans son plumage : le dessous est blanc pur plus ou moins marqué par une bande pectorale  sombre et le dessus est brun noirâtre. La tête est blanche avec une barre noirâtre qui va de la base du bec jusqu’aux épaules en passant par l’œil. La gorge est blanche rayée de marron.En vol le dessous des ailes apparaît de couleur claire, finement rayé de sombre. Sa queue est assez courte et barrée de bandes brunâtres. Ses yeux sont jaunes.


barorng

Cormoran de Desmarest  Marangone ciuffutu, merangone, margone ciuffutu, mergone


  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,  Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,

Cormoran de Desmarest en corse Marangone ciuffutu,

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli

 

Nom latin : Phalacrocorax a. desmarestii

Nom commun : Le cormoran huppé de Desmarest

Taille : 65-80 cm
Envergure : 135 - 170 cm
Poids : 1700 – 2300 g

Le cormoran huppé de Desmarest est une sous-espèce endémique de la Méditerranée et de la mer Noire. Il se distingue de la sous espèce présente en Atlantique (forme nominale) par sa taille un peu plus petite, son bec plus long, sa huppe plus courte et la couleur beaucoup plus claire du plumage des juvéniles.
Les juvéniles de cette sous-espèce ont un ventre très clair, presque blanc.
Il fréquente les îles et les côtes de la Méditerranée et de la mer Noire. Comme la sous-espèce atlantique, son habitat est essentiellement côtier et il est rarement rencontré au delà des limites du plateau continental. En France, ce cormoran niche en Corse et, depuis 2000, sur les côtes du Midi dans l’archipel de Riou. Les principales colonies sont situées sur des îlots et localement dans des falaises continentales ou des grandes îles.

 

barorng


 

 Le Goéland d'Audouin  Gabbianu corsu

 

 

Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu Le Goéland d'Audouin en corse Gabbianu corsu

Credit photos: GAB Università di Corsica Pasquale Paoli

Nom latin : Larus audouinii

Nom commun: Goéland d'Audouin

Taille 48-52 cm
Envergure. 127-138 cm
Poids 550-800 g
Habitat:Niche sur de petites îles, hiverne en haute mer ;
 il est plus pélagique que le Goéland argenté.Cet oiseau rare est typiquement méditerranéen.
Sédentaire ;niche en quelques points de Méditerranée ; il hiverne près des sites de nidification ou migre le long de la côte marocaine jusqu'en Afrique de l'Ouest.
Les immatures partent fin juillet-août, les adultes en septembre-octobre.
Il ressemble à un petit Goéland argenté,avec des ailes étroites, pattes gris-vert foncé, bec rouge barré de noir dans sa partie subterminale et noir et jaune à la pointe.
En vol, peu de blanc sur l'extrémité noire des primaires et l'aile paraît plus foncée que chez les autres goélands.
Juvénile : ressemble à celuidu Goéland brun par son manteau brun noirâtre frangé de beige pâle;tête, cou et poitrine uniformément gris, queue noire avec sous-caudales blanches, face inférieure de l'aile barrée de sombre régulièrement. Au cours de la croissance le bec évolue de l'olivâtre au vert jaunâtre puis au rouge.
Source:http://www.oiseaux-europe.com


 

barorng

 

 Geai des chênes Ghjandaghja

 

Geai des chênes en corse Ghjandaghja Geai des chênes en corse Ghjandaghja Geai des chênes en corse Ghjandaghja

 

Garrulus glandarius

Ordre : Passériformes

Famille : Corvidés

 

Biométrie :

Taille : 34 cm
Envergure : 45 à 55 cm. Déployées, ses ailes révèlent des marques blanches et bleues.
Poids : 140 à 190 g

Longévité : 18 ans

Chant : Le Geai des chênes cageole, cajacte, cajole, cocarde, frigulote, fringote, gajole.capable d'imiter habilement la voix d'autres animaux, comme la buse ou meme le chat.

Habitat : Il a une prédilection pour les forêts de feuillus. On peut aussi l'apercevoir dans les prairies, les jardins proches des habitations. Les geais des chênes fréquentent les montagnes moyennes jusqu'à 1400 m d'altitude. Comme l'ensemble des corvidés, le geai est omnivore. Près de 50% de son alimentation est constituée de Glands (qu'il cache en automne pour l'hiver.); Les fruits forestiers, les fruits cultivés, les graines de céréales constituent une partie non négligeable de son menu. Néanmoins, c'est également un prédateur qui chasse lézards et campagnols et s'attaque aux couvées (oeufs et oisillons) des petits passereaux.

 

 

 

barorng